cropped-dog_hipster-03.jpg

7min

Mes conseils pour proposer ses services

Que vous ayez ou non besoin d’argent supplémentaire, il est toujours bon de diversifier ses sources de revenus. Voir que vous avez plusieurs sources de revenus est un signe très rassurant pour les banques et cela vous permettra d’envisager votre budget plus sereinement.

Cependant, la complexité du marché du travail peut décourager plus d’une personne souhaitant se lancer dans l’aventure des petits boulots. En réalité, il n’y a pas d’inquiétude à avoir car il est bien plus simple de trouver un petit boulot pour arrondir ses fins de mois qu’un véritable travail à temps plein.

En effet, à l’ère de l’informatique et d’internet il est plus facile qu’avant de proposer ses services et surtout de les monétiser.

Evaluer ses compétences

Tout d’abord, avant de vous lancer à corps perdu dans la recherche de petits boulots pour arrondir vos fins de mois, prenez quelques minutes pour vous demander quels sont les domaines dans lesquels vous êtes doués.

Beaucoup considèrent n’être doué en rien et n’avoir aucun talent particulier, mais c’est entièrement faux. Vous avez forcément une compétence particulière, que ce soit l’écriture, la musique, vos connaissances en mécanique ou même encore votre amour pour les animaux.

Après, il est vrai que certaines compétences rapportent bien plus que d’autres. En ce cas il ne faut absolument pas hésiter à suivre des formations ou vous éduquer vous-mêmes sur le sujet. Par exemple, l’une des compétences qui se vend le mieux sur internet est la programmation et le codage informatique. Cela peut vous sembler très complexe mais en réalité n’importe qui peut acquérir cette compétence en 6 ou 12 mois d’apprentissage. Une fois cela acquis, vous posséderez un savoir qui se monétise très (très) bien et qui vous sera toujours utile.

Après ce rapide bilan de votre savoir-faire, il vous faudra réfléchir aux besoins de vos futurs clients. Ainsi, si vous savez parler plusieurs langues et en envisageant les besoins qu’ont les gens dans ces différents langages, vous pourrez proposer des cours pour les aider à progresser.

Encore une fois, nous avons la chance de vivre à une époque où pratiquement tout se monétise si vous savez comment le présenter et surtout où le présenter.

Faire un tour sur les sites d’offres de service entre particulier

La tendance est aux services entre particuliers et les entrepreneurs l’ont bien compris. Ainsi, les sites de mises en relation de particuliers pullulent et facilitent grandement les recherches.

Vous avez peut être acheté votre dernier téléviseur sur leboncoin pour éviter de payer le plein tarif à Darty, mais saviez vous que ce site ne se contente pas de proposer des objets d’occasion ? En effet, proposant une très large offre, leboncoin va jusqu’à présenter une catégorie « Service ». Via celle-ci vous pouvez soumettre tout type de services, du baby sitting aux travaux de carrelage, en passant par le dépannage informatique.

Plus direct dans son appellation, il existe aussi le site internet jemepropose.com. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une plateforme entièrement tournée vers le service entre particuliers. Ainsi plus spécialisée que leboncoin, jemepropose.com est aussi un poids lourd dans la catégorie des petits boulots. Vous trouverez facilement des demandes d’aides en tout genre dans votre quartier. En effet, l’avantage de jemepropose.com est d’ajouter une catégorie « Recherches » qui vous permettra de savoir ce dont les personnes près de votre lieu de vie ont besoin et de proposer votre aide en adéquation.

Il existe de très nombreux autres sites qui mettent en avant la mise en relation de service entre particuliers. Nous vous avons parlé des plus importants qui vous permettront à coup sûr de trouver une demande correspondant à votre offre. Mais vous n’aurez aucun mal à en trouver une dizaine d’autres si ces premiers ne vous conviennent pas.

Nous vous conseillons tout de même de commencer par tenter votre chance sur ces deux là. Cela vous permettra de gagner de l’expérience avant de vous tourner vers des sites plus petits et plus spécialisés.

Soigner son profil pour trouver des petits boulots

Votre profil en ligne est le CV des petits boulots des sites de mise en relation de particuliers. Ainsi, comme vous ne présenteriez pas votre CV brouillon et bourré de fautes pour le travail de vos rêves, vous vous devez d’avoir un profil clair et qui donne envie. Voici nos conseils :

– Attention aux fautes d’orthographe. Ces dernières peuvent vous décrédibiliser, surtout si vous proposez des cours.

– Affichez une photo souriante. Vos compétences comptent assurément mais un profil avec une photo a bien plus de chances d’être sélectionné qu’un profil n’en présentant pas.

– Proposez des offres adaptées. Ainsi, si vous répondez à une personne recherchant un dogsitter, n’envoyez pas votre réponse automatique que vous avez préparée pour les cours d’allemand. Adaptez votre réponse à chacun de vos potentiels clients !

 

 


money_hungry_movement_logo_by_geloh.jpg

8min

Si cuisiner vous plaît et que vous souhaitez gagner de l’argent, cette rubrique va attirer toute votre attention…

Comment gagner de l’argent en cuisinant pour les autres

Si vous êtes une personne qui aime regarder la télé vous avez sûrement dû remarquer qu’il y a de plus en plus d’émissions de concours de cuisine. La cuisine est clairement dans l’air du temps. Sans être forcément de grands cuisiniers les gens aiment de plus en plus concocter des plats complexes et à faire des essais avec des goûts nouveaux !

Si cuisiner est une partie de plaisir pour vous cet article vous explique de A à Z comment être rémunéré pour cuisiner !

Quel est le concept ? Comment peut-on être rémunéré en faisant la cuisine ?

Le concept n’est en soi pas compliqué. Il faut tout simplement créer des recettes de cuisine et les proposer aux gens. La question est de savoir comment monétiser tout cela pour gagner de l’argent.

Actuellement, plusieurs plateformes vous proposent de faire partager votre plaisir de la cuisine. La plateforme la plus connue est  Recipay. L’application peut être téléchargé sur vos smartphones (compatible avec les IPhone ou les smartphones Android).

Comment profiter de cette opportunité ?

C’est très simple.

Il faut que vous choisissiez l’offre qui vous intéresse et vous inspire le plus parmi les propositions faites par les marques.

A partir de ce moment vous avez 2 jours (48h) pour cuisinier en faisant travailler votre imagination et surtout votre créativité. La condition est d’utiliser évidemment les produits de la marque que vous aurez choisie !

Si votre recette est élue la meilleure parmi toute vous percevrez une rémunération qui varie entre 10€ et 15€.

Pourquoi faire équipe avec des marques ?

Le fait que Recipay associe les marques et les consommateurs passionnés par la cuisine a plusieurs avantages : Les marques font leurs publicité et fidélise par la même occasion la clientèle.

Les marques souhaitent qu’on leurs propose des recettes travaillées et recherchées, de façon régulière pour justifier l’utilité de leurs produits dans vos recettes du quotidien.

De ce fait, vous pouvez donc facilement gagner de l’argent.

Faire gagner et être gagnant :

Cuisiner à la maison coûte de l’argent, mais aller manger dans un restaurant coûte encore plus cher ! Cette activité complémentaire peut vous aider à faire connaître vos talents de cuisinier. De plus, la marque devra toujours mentionner votre nom lors de l’utilisation de votre recette pour en faire sa publicité.

Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ?

Voyons le bon côté des choses.

Supposons que votre recette n’est pas élue la meilleure par la marque vous aurez quand même appris à cuisiner un nouveau plat, et vous n’aurez pas travailler pour rien, votre plat, vous pouvez le manger J

Mais le mieux reste d’avoir un blog de cuisine dans lequel vous mettez vos recettes au fur et à mesure :

Si vous possédez un blog de cuisine, le fait de publier vos recettes peut vous aider à construire  une certaine notoriété et vous attirerez des cuisiniers amateurs comme vous tentés par l’essai de nouvelles recettes. Les gens qui naviguent sur les sites de cuisine en ligne sont à la recherche de recettes originales, mais surtout il est important qu’ils aient confiance en la personne qui la propose.

Est-ce que la recette proposée respecte les principes de bases ?

Est-ce que ces recettes sont validées par des chefs cuisiniers?

Pour en revenir à Recipay, il est important de savoir que les recettes proposées sont validées par des blogueurs qui, étant eux même cuisiniers, s’y connaissent.

Les marques vérifient aussi bien évidemment les recettes avant de les publier.

Quelle rémunération pour quel travail ce cuisinier ?

Cette rémunération est-elle intéressante ? Il a été dit précédemment que cette activité pouvait vous apporter 10€ ou 15€ en fonction de la proposition.

Plus exactement :

10€ si une photo de la recette est proposée et 15€ s’il y a des photos pour chaque étape de la recette.

Parmi les critères de sélection de la meilleure recette la qualité de la photo joue un rôle aussi important que le goût de la recette proposée. Il faut donc veiller à faire de jolies photos, et prendre le temps de bien présenter votre plat.

Si vous souhaitez de voir d’un peu plus près à quoi ressemble une publication typique avec une photo qui s’y associe vous pouvez vous rendre sur la page Facebook de Recipay. Vous pouvez par la même occasion voir les recettes élues et donc vous faire une idée sur les recettes qui attirent l’attention du jury (peut vous être utile pour la création de vos plats).

Faites de belles présentatiosn dans vos assiettes, essayez de raconter une histoire, raconter ce que votre plat reflète. Vous l’aurez bien compris, il faut mettre toute les chances de votre côté pour être élu !

Peut-on faire confiance à Recipay ?

Malgré les recherches menées, il n’y a pas eu d’autres plateformes similaires à Recipay de trouvé. Celle-ci est vraiment très fiable d’après mes tests.

Recipay travaillant avec des marques assez connues, le risque d’arnaque est très faible. A l’heure actuelle il y a des milliers et des milliers de personnes qui utilisent cette plateforme pour partager leurs recettes. Vous retrouvez plus de 3000 recettes en ligne.

Gagner en cuisinant :

Recipay permet donc de gagner de l’argent pour arrondir vos fins de mois si vous aimez cuisiner. En proposant vos recettes, vous n’avez aucune certitude d’être élu et donc de gagner de l’argent mais cela vous permet de vous épanouir et de faire ce que vous aimez : la cuisine.

Il y a donc que des avantages, essayez et vous verrez !

 


Comment-vraiment-gagner-de-largent-avec-laffiliation-et-plus-juste-quelques-euros-par-mois.gif

10min

Comment gagner de l’agent en recommandant un produit ?

Recommander un produit à un ami, à un collègue ou même à un membre de la famille, nous le faisons tous au quotidien. Savez-vous que vous pouvez gagner de l’argent grâce à l’affiliation ?

Qu’est-ce que l’affiliation ?

Sur Internet, le terme employé le plus souvent pour définir ce genre de pratique est l’affiliation (ou le parrainage). C’est l’idée toute bête d’être payé pour avoir envoyé un nouveau client à un vendeur via la recommandation de son produit.

En quoi consiste l’affiliation ? Lorsque vous recommandez un produit que vous avez apprécié à un proche, vous pouvez percevoir une commission sur chaque produit recommandé vendu. Vous devenez en quelque sorte un apporteur d’affaires !

Sans forcément s’en rendre compte, nous recommandons ou demandons l’avis de notre entourage sur certains produits, comme des crèmes de beauté, de la nourriture, un livre ou encore des sites internet.

Non seulement nous en parlons mais par la même occasion nous les comparons aussi.

Nous comparons par exemple deux produits de deux marques différentes ou bien les services proposés par deux sites internet…

Pourquoi ne pas en profiter et gagner de l’argent ?

Le but de l’affiliation est de recommander un produit, un service ou une offre à une personne. Vous lui communiquez un lien cliquable qui comporte les informations nécessaires à l’affiliation (lien de parrainage) et dans le cas où la personne achète ce produit vous recevrez une commission.

Cette commission peut aller de 3% à 75% selon le produit ou le service recommandé, ce qui n’est pas du tout négligeable !

Quels sont les types de produits que l’on peut recommander ?

Il n’y a pas de liste exacte à vous communiquer ! Cela peut aller d’une banque en ligne à un produit minceur, d’une formation à un CD ! Comme vous pouvez le constater les possibilités sont variées ! Par exemple, n’importe quel produit vendu sur Amazon peut être vendu en affiliation.

Les marques qui proposent de l’affiliation bien sûr un intérêt à faire parler de leurs produits et de leurs offres : Elles vont inciter les gens qui utilisent ces produits ou ces services à les recommander à leurs entourages. Cette communication permet d’accroître leurs visibilités et vont donc toucher une plus grande partie de la population par le « bouche-à-oreille ». C’est un style de marketing qui fait son effet.

L’affiliation fonctionne tellement bien qu’il y a même des plateformes dédiées à cette pratique. Sur cette plateforme sont retrouvées les offres de centaines de marques différentes.

Qui peut faire de l’affiliation ?

Tout le monde ! Chaque personne qui peut recommander quelque chose à une autre personne fait de l’affiliation, il n’y a aucun critère particulier.

Les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook peuvent vous permettre de conseiller un produit en publiant le lien qui redirige la personne cliquant dessus sur le site marchand. Vous pouvez aussi bien évidemment passer par la méthode classique qu’est l’envoi d’un email pour faire votre recommandation.

Certains opérateurs téléphoniques comme SFR par exemple vous propose de gagner de l’argent (25€) pour chaque nouveau client que vous lui ferez gagner.

Quels sont les avantages de l’affiliation ?

Si vous avez aimé un produit, vous voulez que d’autres l’utilisent pour profiter de ses bienfaits ou avantage dans le cas d’un service ou d’une offre. Via le lien que vous leur envoyez, ils achètent ce produit.

Tout le monde est gagnant !

Vous, car vous venez de gagner une commission, et votre entourage, car ils viennent de se procurer un produit qui va convenir à leurs attentes. De plus, ils peuvent souvent bénéficier d’une remise si un lien affilié est utilisé. Double avantage donc !

Quels sont les inconvénients de l’affiliation ?

Obsédé par le fait de vouloir à tout prix gagner de l’argent, certains recommandent tout et n’importe quoi, souvent sans avoir testé le produit ! Ces personnes imaginent des qualités aux produis qu’ils n’ont évidemment pas testé et incitent les gens à l’acheter. Dans le cas où le produit est acheté via le lien affilié, la personne touche de toute façon sa commission !

Beaucoup ont même lancé des sites internet basés seulement sur l’affiliation et recommandent donc tout sans aucune part de réalité.

D’ailleurs, beaucoup en ont littéralement fait un business à part entière. Ils ont construit des sites web basés uniquement sur l’affiliation via le programme de partenaires d’Amazon, et recommande tout et n’importe quoi sans aucun esprit critique.

L’affiliation : bien ou pas bien ?

Concept parfait pour arrondir vos fins de mois. Il est simple de détecter les vraies recommandations des fausses en menant en parallèle une petite enquête sur les forums parlant de ce produit ou de ce service par exemple !

Pour être juste et loyal, il faut recommander seulement les produits que vous avez personnellement testés ou les produits qui sont un peu partout déjà recommandé (les forums, les opinions donnés sur internet…). Il faut toujours vérifier la source. Il peut une fois de plus s’agir de sites internet qui a pour seul but de vous faire acheter un produit pour qu’ils puissent en retour recevoir leurs commissions.

Vous me direz que je propose moi-même des produits, suis-je affilié ?

Eh bien oui, pour certains produits que j’ai évidemment moi-même testé et pour lesquels je n’en retiens que du positif.

Le fait d’encourager à acheter un produit de mauvaise qualité ne fonctionne que sur le court terme. Vous allez vous procurez un produit, puis deux, puis peut-être trois, mais ces derniers ne correspondant pas aux avantages dont je vous aurais parlé, vous ne me ferez certainement plus confiance.

Vous pouvez donc me faire confiance les yeux fermés !

Quelles sont les plateformes d’affiliation ?

Il y en a des dizaines qui vous proposent des produits à recommander ou qui vous propose de vous mettre en relation avec des acheteurs potentiels.

Le site  http://www.lesparrains.fr/  vous permettra de trouver des personnes potentiellement intéressées par vos recommandations.

Voici une autre astuce que je peux vous communiquer : Lorsque vous aimez un produit ou un service, pensez à aller faire un tour sur le site internet officiel de la marque et de chercher un lien de parrainage ou d’affiliation. Un lien sera généré pour vous permettre de faire les recommandations autour de vous et de percevoir votre commission.

L’affiliation, un moyen fiable !

L’affiliation est l’une des méthodes les plus simples pour gagner de l’argent. Rien de compliqué et de plus facile pour recommander un produit à vos connaissances.

Vous n’en gagnerez pas des millions mais certainement assez pour arrondir vos fins de mois.

Pour rappel, veillez toujours à recommander les produits réellement testés !


Gain-panneaux-solaires-phtovoltaïques.jpg

6min

Savez-vous que votre habitation peut vous rapporter de l’argent ? Ou plus exactement votre toit ? Vous me direz bien sûr que oui, au moyen de la location ! Eh bien non… votre maison ou votre appartement peut vous rapporter bien plus grâce à l’installation de panneaux soliares ou panneaux photovoltaïques !

L’idée est simple : une telle  installation va vous permettre de recevoir chaque mois un loyer, car l’énergie produite sera vendues sur le réseau électrique.

En quoi consiste la location de toiture photovoltaïque ?

Il faut tout d’abord faire la distinction entre un panneau photovoltaïque et un panneau solaire thermique : le panneau photovoltaïque produit de l’électricité à partir des rayons du soleil tandis que le panneau solaire thermique transforme le rayonnement solaire en chaleur (pour pouvoir s’alimenter notamment en eau chaude ou encore pour chauffer sa maison en hiver).

Lorsque vous louez votre toit à des entreprises privées, ces derniers s’engagent à installer les panneaux photovoltaïques (ou panneaux solaires), à les exploiter et à les entretenir.

Vous vous demandez maintenant où va cette énergie récoltée ? Elle est tout simplement revendue dans sa totalité à EDF et à ERDF (cela dépend de votre région).

Quelles sont les avantages ?

L’avantage le moins négligeable est que cette installation ne demande aucun investissement de votre part ! Bien au contraire, elle vous rapporte même de l’argent, tout en n’ayant pas d’argent à investir, ou de trésorie à sortir de votre poche.

Avant d’installer quoi que ce soit, la société qui s’occupera de l’installation des panneaux photovoltaïques chez vous devra mener une étude pour déterminer la faisabilité et calculer la rentabilité d’un tel investissement.

De plus, tous les travaux nécessaires pour l’installation des panneaux photovoltaïques sont entièrement pris en charge par la société qui loue votre toit, toujours sans aucun frais pour vous. L’entretien ainsi que la maintenance sont d’ailleurs totalement gratuits pour vous.

Les revenus perçus grâce à cette location sont nets d’impôts et aussi, au bout de 20 ans, ces panneaux vous appartiennent ! Ce qui veut dire que vous avez le choix entre revendre l’électricité que vous produisez ou soit l’utiliser pour vous-même.

L’électricité produite par ces panneaux provient directement de la lumière du soleil, vous faites donc un bon geste pour la nature !

Comment sont rémunérées les entreprises louant votre toit ?

Comme stipulé plus haut, ces entreprises revendent intégralement l’énergie produite à EDF. Les gains perçus par ces sociétés compensent donc largement le loyer qui vous est versé ainsi que les coûts de l’installation.

Quelles sont les conditions nécessaires pour louer votre toit ?

Il y a encore quelques années, cette activité ne pouvait être exercée que par les collectivités, les exploitants agricoles ou encore les entreprises, mais depuis peu cette pratique est aussi autorisée pour les particuliers.

Pour pouvoir être éligible à l’installation d’un panneau photovoltaïque, il faut que l’ensoleillement soit suffisant (si votre maison est caché par un arbre, alors l’ensoleillement est la plupart du temps trop faible), que votre toiture ne soit pas orientée vers le Nord et que le degré d’inclinaison de votre toiture soit optimal. Ce sont des éléments plutôt facile à évaluer sans l’aide d’un expert.

Quel gain pour vous ?

Le loyer qui vous sera versé est calculé en fonction des critères cités dans le paragraphe précédent. Le mieux est encore d’en parler avec un installateur, car chacun a ses propres barèmes.

Comparons deux habitations : l’une dans le Nord et l’autre dans le Sud. Si votre habitation est située dans le Nord et que votre toiture est orientée vers l’Est et l’Ouest vous générerez beaucoup moins d’électricité qu’une habitation située dans le Sud et dont la toiture est orientée aussi vers le Sud.

Quelques exemples de revenus, et de tarifs de location toiture en photovoltaïque :

Evasol rémunère jusqu’à 500€ par an une installation de panneau photovoltaïque sur une surface de 50m².

Solairedev rémunère jusqu’à 1.500€ par an une installation de panneau photovoltaïque sur une surface de 50m². Vous devez par contre, dans ce cas, acheter leur « pack solaire » qui coûte environ 15.000€


argent.jpg

11min

Vous avez sûrement déjà dû lire des articles sur le sujet : oui, il est possible de gagner de l’argent en étant cobaye, ou autrement dit en participant à des études cliniques (testeur de médicament par exemple) contre rémunération.

Voici la réponse aux questions que vous vous posez en ce qui concerne ces tests cliniques qui sont plutôt bien rémunérés en moyenne :

Que signifie être testeur de médicaments ?

Les organismes de santé publique ou encore certains groupes pharmaceutiques font appel à des personnes de tout  type pour tester des médicaments, différents traitements ou encore des compléments alimentaires, pour les proposer plus tard à la vente.

Les études concernant les effets des médicaments, traitements ou compléments sont pratiqués soit sur des sujets sains, soit sur des sujets malades, en fonction de ce que l’on veut détecter. Tout le monde a donc sa chance, selon ce que la personne gérant l’étude recherche.

Dans le cas où le test est effectué sur une personne saine, l’objectif est de voir quels seraient les effets indésirables ou secondaires du produit testé. C’est assez souvent ce genre d’étude et de tests de médicament rémunéré le plus courant.

Dans le cas où le test est effectué sur un sujet malade, l’objectif est de voir la réaction de l’organisme face à ce traitement. Le but étant bien évidemment de le guérir !

La plupart du temps, ces études cliniques sont rémunérées. C’est une façon pour les personnes participant à ces études de gagner de l’argent mais aussi de participer aux recherches scientifiques qui vont permettre de concevoir les médicaments et traitements médicaux de demain.

Il est important de savoir que sans ces tests, les scientifiques n’auraient probablement pas pu trouver, ou du moins si rapidement des moyens de traiter les patients atteints de cancer. Exemple : la chimiothérapie.

Il y a une très grande diversité de produits ou de pratiques médicales à tester. Que ce soit pour maigrir ou encore pour mieux dormir, chaque jour la science et les scientifiques essayent d’améliorer notre confort et notre santé…

Qui peut devenir testeur de médicaments ?

Nous avons dit précédemment que les tests pouvaient être effectué sur des individus sains comme sur des individus malades. L’individu sain va permettre d’identifier les effets secondaires et indésirables du produit testé tandis que l’individu malade va tester des produits adéquats à sa pathologie.

Prenons un exemple : Si vous êtes atteint de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, le produit testé ne sera pas le même que celui d’une personne atteinte d’hépatite C ou du sida.

Si vous n’avez pas de maladie particulière, participer à ces tests rémunérés sera plus aisé pour vous ceci dit.

Quels sont les critères de sélection ?

Tout dépend de l’étude qui est à mener mais l’un des critères le plus fréquent est l’âge ou encore le sexe de l’individu. Mais il existe tellement d’études différentes, que n’importe qui peut devenir cobaye pour gagner de l’argent, sans travailler au sens traditionnel du terme.

Est-ce qu’il est nécessaire d’être hospitalisé ?

Souvent oui car il faudra suivre les réactions du produit au sein de votre organisme lorsqu’il vous est donné à intervalles réguliers. Le fait d’être dans un environnement hospitalier permet de contrôler votre alimentation et surtout d’intervenir rapidement si un effet secondaire ou indésirables nécessitant une intervention médicale surgit !

Pas de panique, en général le même test est effectué sur plusieurs personnes, vous serez donc souvent suivi en groupes !

C’est aussi un gage de sécurité d’être sans cesse entouré de médecins bien sûr.

Quels sont les contraintes de ces études ou tests rémunérés?

Quelques exemples de contraintes : des prélèvements sanguins qui doivent être effectuées plusieurs fois par jour, des électrocardiogrammes qui doivent être répétés plusieurs fois dans la journée. Dans son témoignage, Julie nous explique que des prises de sang doivent être effectuées plusieurs fois par jour. Stéphane, quand à lui, a dû faire plusieurs électrocardiogrammes.

La durée globale du traitement n’est en général pas une partie de plaisir. Le patient, qu’il soit sain ou malade, n’est pas à l’abri par exemple de l’intoxication alimentaire  et devra donc subir tous les effets indésirables qui s’y rapportent ! Par contre, plus elle est contraignante, plus une étude ou un test de médicament vous permettra de gagner des sommes importantes d’argent. Dans certains cas, cela peut monter à 3000€ par mois ou encore plus.

Nous avons dit précédemment que l’hospitalisation était nécessaire pour contrôler votre alimentation ! Les cobayes ne peuvent parfois pas manger à leur faim. Ils doivent accepter et suivre à la lettre les restrictions imposées pour le bon déroulement de l’étude clinique.

Les cobayes sont autorisés à recevoir de la visite mais ne sont pas autorisés à quitter l’hôpital, au cas où vous seriez tenté d’aller boire un petit verre ou de manger quelque chose qu’il ne faudrait pas, ce qui risquerait de fausser les résultats.

 

Parlons à présent des effets secondaires de ces tests et donc des conséquences :

Si l’on demande à tester un médicament ou tout autre produit c’est que l’on ne connaît pas encore les résultats ! Il faudra s’attendre au meilleur comme au pire…  Nous ne vous cachons pas que certains effets secondaires peuvent être très désagréable et mettre donc fin au  test…

C’est un risque que vous devez accepter de prendre, même si il est minime.

 

Les avantages de devenir testeur de médicament:

La première motivation pour un testeur est la rémunération qui est souvent très alléchante. On parle souvent de plusieurs centaines ou plusieurs milliers d’euros pour les tests plus longs ou plus contraignants.

Deuxièmement, cela permet de rencontrer des gens, voire même se reposer (dans le cas de l’hospitalisation). On ne travaille pas vraiment, mais du coup on peut s’ennuyer…prévoyer livre, consoles de jeux ou films à regarder J

Dernièrement, il ne faut pas oublier le bienfait qu’a ce genre de pratique sur l’avancée des recherches scientifiques ! vous participer, tout en étant payé et sans trop d’effort réel de votre part, à la recherche scientifique.

Combien d’argent vous pouvez gagner en participant à ces études cliniques ?

Il y a cependant une réglementation stricte en ce qui concerne l’indemnisation : Vous en pouvez pas gagner plus de 4500€ par an en tout et vous ne pouvez pas participer à plus de 3 études par an. Entre chaque étude il doit se passer 3 mois au minimum.

Faisons la différence entre indemnisation et rémunération : Lorsque vous gagnez de l’argent car vous avez participé à une étude clinique, cet argent n’est pas imposable car c’est de l’argent qui vous est versé pour compenser les éventuels effets secondaires. Pas d’impôts à payer donc.

Les tests ne concernent pas que les recherches scientifiques mais aussi les produits alimentaires ou encore les produits cosmétiques, par exemple, une crème de nuit, de jour, un nouveau lait pour nourrisson…autant dire des produits ou des médicaments peur risqués J

Point important : les études non scientifiques sont moins bien rémunérées car moins risquées.

Ceci dit, ce n’est absolument pas de l’argent facile, bien au contraire. Les personnes interrogées dans les articles que vous pouvez lire sur le sujet ne semblent pas toujours prêtes à revivre cette expérience dans le futur, trop marquées par les conditions des essais ou même les effets secondaires des produits testés.

Si vous souhaitez être tenu au courant ou participer à une étude clinique vous pouvez faire un tour sur les sites internet : notre-recherche-clinique.fr ou test-clinique.fr.